Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les billets de Pimousse



Le Bois du Cazier est un ancien charbonnage situé à Marcinelle, près de Charleroi. Il fut le théâtre de la plus importante catastrophe minière de Belgique avec 262 victimes, le 8 août 1958. Seuls 12 hommes sur 274 remonteront vivants du brasier.


Le Bois du Cazier a fermé ses portes en 1967 et depuis, a été reconverti en musée.

Il abrite aujourd'hui le Musée de l'Industrie, le Musée du Verre et, bien évidemment, un espace mémorial dédié à la tragédie.


Certains jours, une équipe de fondeurs investit les ateliers du site pour une démonstration de fusion de bronze.
Le métal en fusion se versant du creuset dans les moules pour donner naissance à divers objets a un côté magique.  Personne, pas même les fondeurs, ne sait exactement ce qui apparaîtra quand le moule sera cassé.  Peut-être un chef-d'oeuvre, peut-être un "raté" qu'on remettra dans le creuset pour être refondu.

Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket 



Photobucket



Published by Gi - - Billets de pimousse

commentaires

Sébi 03/12/2009 22:06


J'adore le buste un peu robotique, là.


Gi 03/12/2009 22:46


Oui, un petit côté "Metropolis" que j'aime bien aussi.


Andiamo 01/12/2009 12:04


Voilà un beau reportage sur un joli métier, bravo.


Gi 01/12/2009 13:50


Un métier perdu évidemment.
Ils ne font plus ça que comme loisir...


Tant-Bourrin 30/11/2009 19:39


Couler un beau bronze, c'est tout un art ! :~)

Superbe reportage photo, vraiment !


Gi 01/12/2009 13:50


 
Merci.


alain 30/11/2009 15:12



Très belles images !
Peut-être un chef-d'oeuvre, peut-être un "raté" c'est çà l'art !



Gi 01/12/2009 13:46


Merci.
Disons que dans certaines autres formes d'art, on peut se rendre compte assez vite qu'on fait fausse route.  Ici, il y a tout le travail de préparation, moule, etc... avec la pose d'évents et
autres techniques longues... et ce n'est qu'après le démoulage, si il y a eu une bulle d'air ou un problème avec le métal qu'ils s'aperçoivent que c'est raté.  Et là... c'est la grosse
déception !


Hébergé par Overblog